Le confort et l’indifférence

by Gabriel Ledoux

Le mal à combattre de tout progrès.

L’art contemporain ne devrait jamais susciter le confort et l’indifférence.

À ce titre, le milieu de la musique contemporaine Québécoise échoue.